Essingan - 11/09/2019


Essingan

11/09/2019

PAUL BIYA : J\'ai décidé de convoquer dès la fin du mois en cours, un grand dialogue national.


Une économie dévastée

Entre fermeture, délocalisation et arrêt complet, les entreprises sont autant affectées par la crise anglophone. Point focal D’octobre 2017 à ce mois de septembre 2019, les Camerounais ont vécu impuissants, les fermetures, délocalisations, arrêts partiels ou définitifs des activit...

Les investisseurs suspendent tout

Face aux nombreuses incertitudes, les entreprises et les banques ont suspendu leurs investissements et services. Par L.N «ghost town» instauré les lundis. Privées de l’aide financière de l’État, les entreprises de la zone espèrent un retour à la normale pour entamer la réhabilitat...

Plus de 650 000 déplacés

L’emploi est l’une des principales victimes de la crise sécuritaire provoquée par les mouvements sécessionnistes. «La plupart des start-up ont vu entre 80 et 90% de leurs effectifs démissionner. À deux reprises, j’ai dû réengager du personnel pour tenir mes engagements auprè...

Essingan - 18/09/2019
Essingan - 16/09/2019
Essingan - 13/09/2019
Essingan - 09/09/2019
Essingan - 06/09/2019
Essingan - 04/09/2019
Repères - 16/09/2019
Ecomatin - 18/09/2019
Le Quotidien de l'Economie - 18/09/2019
Essingan - 18/09/2019
Echos Santé - 18/09/2019
Le Messager - 18/09/2019